Stages de voltige


NICOLAS IVANOFF

Un champion transmet sa passion

Dans sa spécialité Nicolas Ivanoff est une "pointure". Il est en équipe de France "illimité" (la catégorie reine de la voltige) depuis 1997. Il a été champion du monde en équipe en 2000 et plusieurs fois vice champions d'Europe en équipe. Et n'allez pas croire que c'est une vieille gloire. Ces dernières années, il a continué à décrocher des titres prestigieux...


Red Bull Air Race... Cette compétition est certes organisée par la marque du même nom, mais elle est reconnue et parrainée par la Fédération aéronautique internationale. Elle consiste en des slaloms aériens, matérialisés par des plots en tissu gonflés d'air, entre lesquels les pilotes évoluent à basse altitude à 350 km/h et en contre-la-montre.
Une série de six courses a lieu un peu partout dans le monde et un classement général est établi chaque saison. En 2010, Nicolas s'est classé 5e au général... Pour avoir une idée de l'exploit que cela représente, on peut visionner cette vidéo pour le moins éloquente ! ...

En 2011, il s'est encore illustré dans les compétitions officielles en décrochant, avec ses collègues de l'équipe de France le titre de vice-champion du monde par équipe, montrant ainsi qu'il est toujours au sommet de son art.

La griserie d'un sport éprouvant

" La France , dit Nicolas Ivanoff, a une longue tradition de formation à la voltige aérienne grâce à de nombreux clubs qui dispensent un enseignement sur des "CAP 10", de bons avions français. On peut être un très bon pilote d'avion sans avoir jamais fait de voltige, de même qu'on peut très bien s'en tirer au volant d'une voiture sans avoir fait de stages de conduite sur glace... Mais quand on sait conduire sur glace, quand on a tâté de la voltige, on sait mieux se débrouiller dans des conditions de conduite ou de vol difficiles."

L'un de ses élèves, Émiliano del Buono
, présent à Saint Yan le 25 avril avec son bel avion parle de la griserie que lui procure la voltige avec des étoiles dans les yeux 
: " C'est un sport assis, mais, croyez moi, c'est un vrai sport. Le défi c'est de se situer constamment dans les trois dimensions. Nos avions développent 340 chevaux et on encaisse des accélérations terribles qui nous écrasent sur le siège. Il faut pouvoir lutter contre la force centrifuge qui atteint parfois huit G et cela, dans toutes les positions, y compris la tête en bas. Le sang afflue dans la tête et reflue très rapidement dans le reste du corps. Le cœur doit constamment équilibrer la circulation sanguine et très vite. Il est très sollicité et passe par des phases de battements intenses. En course, quand on enchaîne des figures
dans tous les sens, qu'on slalome sur le ventre, qu'on revient sur le dos, qu'on vire à 360 degrés , le cœur peut battre jusqu'à 180 fois/minute. Malgré cela, il faut rester très concentré sur les manœuvres à faire, ne jamais perdre ses repères. Je vous prie de croire qu'à la fin d'un exercice, la fatigue nerveuse et physique est réelle".

" Pour la voltige, Saint Yan, c'est très bien "...

Invité à exercer son activité à Saint Yan par Leslie Blankley, le directeur de la plateforme, Nicolas Ivanoff y est venu "pour voir" et a été conquis.
" Saint Yan pour nous, c'est très bien. D'abord, la région est plate , explique-t-il. Pour apprendre c'est mieux qu'en zone de montagne car, en voltige, on a toujours besoin de l'horizon pour se repérer.
Ensuite, on peut voler à la verticale du terrain d'aviation, ce qui est pratique car, durant les exercices on a aussi besoin d'un axe visuel au sol qui nous est donné par les pistes. Et c'est aussi précieux car comme on n'a pas à s'éloigner de l'aérodrome en raison d'un trafic aérien trop intense, on gagne du temps d'exercice. Et, pour les élèves, le temps, c'est de l'argent et des économies d'essence. Certes, il y a le trafic de l'ÉNAC, mais il est parfaitement géré par la tour de contrôle. On n'a pas à s'en occuper nous-même.
Enfin, on peut se loger et manger sur place, ce qui n'est pas à dédaigner non plus.
Pour nous, ici, c
'est vraiment confortable. "

Prochains stages de voltige, soit avec Nicolas Ivanoff, soit avec Patrick Paris
sur la page "manifestations".



saint-yan air'e business

Aèrogare - 71600 SAINT YAN
Tél : 33 (0)3 85 70 96 43 - Fax : 33 (0)3 85 84 90 97