saint-yan
air'e business

bourgogne sud

Anglais Français

IJMC - Mach 2.2


07 mai 2016

La nouvelle saison commence à Saint-Yan

  • fermer

Bilan du championnat du monde

  • L'équipe de France 2015
    L'équipe de France 2015 fermer

L’année dernière au mois d’août, cinq équipages français se sont rendus à Leutkirch-Im-Allgaü, en Allemagne, pour participer pour la première fois au championnat mondial d’aéromodélisme. Ce fut l’occasion de rencontrer d’autres passionnés, de se mesurer à eux et de connaître les faiblesses de l’appareil ou de l’homme pour s’améliorer.

  • Francis et Stéphane Laurens
    Francis et Stéphane Laurens fermer

Au classement général sur 16 nations représentées, 66 pilotes, les Français ont pris la 7e place au classement par équipe. Les premiers Français ont été Francis et Stéphane Laurens , avec la présentation de leur Alpha Jet. Ils ont terminé 16e dans la catégorie des 20 kg. Vous pourrez trouver d’autres informations en consultant le site : http://www.ijmc-france.com

Nous profitons de l’occasion pour signaler que L’IJMC est à la recherche de sponsors pour le financement du déplacement en Finlande où aura lieu le prochain Championnat du monde, en août 2017. En fonction du budget, d’autres équipes pourront être engagées.

Quelques présentations

  • En attente sur le tarmac : chacun son tour...
    En attente sur le tarmac : chacun son tour... fermer




Au cours de ce week-end prolongé, ils sont venus nombreux pour s’entraîner, améliorer pour certains, mettre, encore, au point le matériel et, pour certains, faire des essais de nouvelles machines, de nouveaux moteurs dont quelques-uns fabrication maison.

  • Le Florimon Dolphin de Pierre Bertrem
    Le Florimon Dolphin de Pierre Bertrem fermer

Pierre BERTREM vient du club Gypaète de Passy, en Haute-Savoie. Pourquoi « gypaète », parce que la réserve naturelle où se trouvent des gypaètes barbus est située sur la commune de Passy. Pierre est un fan d’aéromodélisme depuis l’âge de onze ans. Il est passé au jet et a monté un Florimon Dolphin car c’est un modèle reconnu pour ses qualités, à la portée d’un débutant, dans son genre…

  • Olivier et son Avantis XXL
    Olivier et son Avantis XXL fermer
  • fermer

Olivier s’entraîne pour les champion- nats à l’aide d’un AvantiS XXL. Celui-ci est un avion d’entraînement pur que l’on appelle aussi « mulet ». Cela per- met des répétitions académiques avec une bonne qualité de vol sans la spécificité d’un avion choisi mais aussi de ne pas casser l’avion de concours... Sur le nez de l’appareil, il a peint un cupidon et sont inscrits les prénoms « Fred et Olive » en référence à Frédérique et Olivier. C’est une façon d’associer son épouse à cette aventure de l’aéromodélisme car il faut beaucoup de patience et d’abnégation pour accepter toute passion.

  • Fanjet 600 turbopropulseur de Lucien Gérard
    Fanjet 600 turbopropulseur de Lucien Gérard fermer
  • Il faut deviner derrière l'échappement la partie mécanique fabriquée à la main !
    Il faut deviner derrière l'échappement la partie mécanique fabriquée à la main ! fermer

Lucien GERARD , Luxembourgeois du club MFL, a mis en piste son D-EIWZ Fanjet 600 turbopropulseur. Le proto- type de cet avion est sorti en 1979, développé en Allemagne pour l’en- trainement des pilotes militaires sur avion de chasse. Sa maquette est une fabrication maison, un travail à quatre personnes. Il se prépare aussi pour les championnats du monde. La dernière fois qu’il était venu à Saint-Yan, le propulseur était entraîné par un moteur électrique. Cette fois, c’est la version à réaction qui a volé : le turbo propulseur est une fabrication maison à partir d’un réacteur du commerce.

  • Michel Damster a besoin de porter le planeur à cause de l'envergure : 6 m
    Michel Damster a besoin de porter le planeur à cause de l'envergure : 6 m fermer
  • Le planeur autonome Delta avec son réacteur.
    Le planeur autonome Delta avec son réacteur. fermer

Michel et Romuald DAMSTER , du club de Chartres, détiennent un planeur autonome Delta avec réacteur. Cette réplique du planeur polonais SZD-54 Perkoz fait quand même 6 m d’envergure sans rallonge. Le réacteur a une poussée de 8 kgf. Leur maquette de concours est un modèle réduit de Lockheed T-33 équipé d’un réacteur de 16 kgf de poussée. Pour la petite histoire, le T-33 de l’armée américaine a terminé sa carrière soit comme drone cible, soit en démonstration surtout en Floride.

  • Yann Lestavel et Christian Herit aux côtés de leur Diamond Futaba
    Yann Lestavel et Christian Herit aux côtés de leur Diamond Futaba fermer

Yann LESTAVEL, du Tarn, et Christian HERIT, du club d’aéromodélisme de l’Agenais, font voler un Diamond Futaba. Ils ont choisi ce type d’avion pour son aspect futuriste ; quant à la couleur rouge, c’est la couleur préférée de Christian. Ils s’entraînent aux nouvelles techniques du Jet ; la maniabilité d’un modèle à un autre est très différente.

  • Michel Rosset et son Piper Pawnee modifié.
    Michel Rosset et son Piper Pawnee modifié. fermer
  • A l'avant de la partie orange : tout le mécanisme pour transformer le réacteur (cylindre bleu et acier) en turbopropulseur.
    A l'avant de la partie orange : tout le mécanisme pour transformer le réacteur (cylindre bleu et acier) en turbopropulseur. fermer

Michel ROSSET , du club de Poliènas, en Isère, possède un Piper Pawnee. Cet avion a été conçu spécifiquement pour l’épandage agricole en 1959. Sa fabrication a été arrêtée en 1982 mais beaucoup d’appareils sont encore utilisés même dans le domaine des loisirs comme remorqueur de planeurs. Son modèle réduit a été modifié en remplaçant le moteur classique par un turbopropulseur fabrication maison à partir d’un réacteur du commerce. Déjà, il y a une trentaine d’années, alors que les réacteurs modèles réduits n’exis- taient pas, il avait essayé d’en réaliser un. Le problème actuel, c’est qu’il n’e- xiste toujours pas de petits modèles ; alors… L’avantage de ce Pawnee, c’est qu’il a un vol lent, tranquille.

Sa passion lui permet d’occuper agréablement sa retraite, et il y a en- core du travail : le montage actuel ne lui convient pas encore. Il va de nouveau falloir modifier l’évacuation des gaz. Bon courage !

  • L'équipe de France en Allemagne
    L'équipe de France en Allemagne fermer
    L'équipe de France en Allemagne
  • Echange d'informations avec l'équipage Laurens
    Echange d'informations avec l'équipage Laurens fermer
    Echange d'informations avec l'équipage Laurens
  • Détail du Fanjet 600
    Détail du Fanjet 600 fermer
    Détail du Fanjet 600
  • La mascotte a pris la place du pilote !
    La mascotte a pris la place du pilote ! fermer
    La mascotte a pris la place du pilote !
  • Vue d'une partie de l'électronique...
    Vue d'une partie de l'électronique... fermer
    Vue d'une partie de l'électronique...
  • fermer
  • fermer
  • fermer
  • Décollage.
    Décollage. fermer
    Décollage.

Pages :
  • 1
Retour à la page précédente

saint-yan air'e business

Aèrogare - 71600 SAINT YAN
Tél : 33 (0)3 85 70 96 43 - Fax : 33 (0)3 85 84 90 97